Skip to content

NOTES

PROGRAMME NOTES by ALEXINA LOUIE

The nine pieces that make up Star Light, Star Bright – a work commissioned in 1995 by Frederick Harris Music – are meant to introduce intermediate-level pianists to contemporary music. Although not wildly stretching the boundaries of musical styles which may be more familiar to pianists at this level, the works do make use of a range of contemporary techniques, including proportional notation (bar lines are eliminated), rapidly repeated figures which create a shimmering effect, chord clusters, and grace-note phrases (to be played as quickly as possible).

These pieces range in style from dreamy ones, in which timbre is the most important element, to active ones where, in minimalist fashion, repeated phrases of musical material take a prominent role.

Where meter changes occur, bear in mind that the eighth note remains constant. Tempo markings and durational markings in seconds for senza misura (without measure) sections are approximate. Una corda markings are suggested (one might omit them, or add more).

A contemporary harmonic idiom often stretches the resources of musical notation to its limits. Courtesy accidentals are utilized for clarification. Accidentals hold through the measure in metered sections. In senza misura sections, accidentals apply only to the note they immediately precede and only in the octave in which they appear, except in the case of repeated notes, which are all governed by the accidental.

In all cases, the pieces should be approached musically; they should not be performed dryly in an automaton-like manner.

Star Light, Star Bright is dedicated to my young daughters, Jasmine and Jade.

Alexina Louie, 1995

To purchase the score of Star Light, Star Bright from the Canadian Music Centre.

NOTES DE PROGRAMME D’ALEXINA LOUIE

Les neuf pièces qui composent Star Light, Star Bright – œuvre commandée en 1995 par Frederick Harris Music – visent à initier les pianistes de niveau intermédiaire à la musique contemporaine. Bien qu’elles ne repoussent pas énormément les limites des styles musicaux que fréquentent habituellement les pianistes de ce niveau, les morceaux utilisent néanmoins une gamme de techniques contemporaines, y compris la notation proportionnelle (les barres de mesure sont éliminées), des figures répétées rapidement qui créent un effet chatoyant, des grappes (clusters) d’accords, ainsi que des phrases en appoggiature (à jouer le plus rapidement possible).

Ces pièces sont de styles variés ; certaines sont rêveuses, le timbre est alors l’élément le plus important, tandis que d’autres sont actives où, à la manière minimaliste, la répétition du matériel musical joue un rôle de premier plan.

En cas de changement de métrique, gardez à l’esprit que la croche reste constante. Les indications de tempo de même que les durées en secondes pour les sections senza misura (sans mesure) sont approximatives. Les indications una corda sont des suggestions (on peut les omettre ou en ajouter d’autres).

Le langage harmonique contemporain étend souvent les ressources de la notation musicale jusqu’à ses limites. Les altérations de courtoisie sont utilisées à des fins de clarification. Dans les sections mesurées, les altérations tiennent pour toute la mesure. Dans les sections senza misura, les altérations ne s’appliquent qu’à la note qu’elles précèdent immédiatement et uniquement dans l’octave dans laquelle elles apparaissent, sauf dans le cas des notes répétées qui sont toutes régies par l’altération.

Dans tous les cas, les pièces doivent être interprétées avec musicalité ; elles ne doivent pas être exécutées sèchement à la manière d’un automate.

Star Light, Star Bright est dédié à mes jeunes filles, Jasmine et Jade.

Alexina Louie, 1995

Pour acheter la partition de Star Light, Star Bright auprès du Centre de musique canadienne.